LOVING CARE

16 septembre 2020

LOVING CARE

Loving Care

Une exposition d’œuvres de Pierre Mertens, fondateur de Child-Help

Commissaire : Edith Doove

Localisation : Blikfabriek, Anvers

Krugerstraat 208-270

2660 Anvers

https://blikfabriek.be/

Du dimanche 27 septembre au dimanche 25 octobre 2020

Entrée gratuite du jeudi au dimanche de 14h à 18h

Vernissage : dimanche 27 septembre 2020 à 14h (ouverture des portes à partir de 13h30)

Dialogue entre le Prof. Dr. Dirk De Wachter, parrain de Child-Help et Pierre Mertens sur l'art de prendre soin

En raison de la COVID, un maximum de 200 personnes par inscription est retenu.

Possibilité de s’inscrire via le lien eventbrite.

Préférez-vous suivre la conversation en ligne? Alors inscrivez-vous via le lien eventbrite.

L'exposition

L'histoire expliquant pourquoi l'artiste visuel Pierre Mertens (Anvers °1953) est obsédé par la tension entre la foule et l’individu nous touche immédiatement. La courte vie de sa fille Liesje (1978-1989) l'a amené de la peinture à l'engagement mondial. Une série d’erreurs médicales le conduisent dès le début des années 80 à se concentrer sur la sensibilisation aux pathologies compliquées et incertaines, l’hydrocéphalie et le spina bifida (dos ouvert), dont Liesje souffrait.

Après avoir présidé durant de nombreuses années l'Association internationale pour le spina bifida et l'hydrocéphalie (IF), Pierre Mertens a fondé Child-Help en Belgique. Child-Help a comme premier objectif le devenir des enfants souffrant de ces handicaps et soutient des projets locaux dans les pays du Sud. Les différentes associations nationales en Belgique, aux Pays-Bas, en Allemagne, France, Italie, Tanzanie et au Kenya mettent en œuvre ces projets partout dans le monde.

Pierre Mertens réagit contre une société qui aspire à la perfection et qui élimine la souffrance. Lorsque l’on donne la priorité au travail sur le terrain plutôt que dans l’atelier – à prendre à la lettre compte tenu  du grand nombre de campagnes et de projets menés en Afrique et en Amérique du Sud – il n'est pas surprenant que l’œuvre in situ soit le principal support de Pierre Mertens.

Il se qualifie lui-même d’artiste contextuel. Son travail interpelle à la fois esthétiquement et moralement et a, la plupart du temps, comme objet des projets d’art socialement engagé autour des sans-abri, des personnes âgées, des demandeurs d'asile, des migrants au chômage, de l'exclusion sociale, du sida, etc. Le mémorial pour des enfants porteurs d’un handicap en Tanzanie (2019) en est un exemple récent.

Au fil du temps, Pierre Mertens a construit une œuvre remarquable dans laquelle son travail d'artiste plasticien, de psychothérapeute et de collaborateur humanitaire se fondent parfaitement. Cette combinaison exceptionnelle d'activités a quelque peu entravé une certaine reconnaissance après un début brillant mais se révèle aujourd'hui plus pertinente que jamais.  Pour plus d'informations, voir son site https://www.pierremertens.be

L'exposition « Loving Care », destinée à un large public, présente pour la première fois une série de 12 portraits grand format (2 x 1,5 m) d'enfants atteints d’une hydrocéphalie non traitée. En tant qu'artiste engagé, Pierre Mertens veut attirer l'attention sur un problème de santé mondial qui touche environ 1 million d'enfants chaque année. Des enfants que Child-Help prend sous son aile. Une série d'œuvres directement liées à d'autres œuvres de Pierre Mertens sur le spina bifida et l'hydrocéphalie est également présentée.

 

 

Pierre Mertens et Bureau Doove

 

Outre le fait que ces œuvres récentes de Pierre Mertens sont exposées pour la première fois,  c'est aussi la première fois depuis 10 ans que la commissaire Edith Doove organise une exposition en Belgique. En 2010, elle s’est installée à Plymouth, au Royaume-Uni, pour obtenir son doctorat à l’académie Transtechnology Research. Dans  « Laughter, inframince and cybernetics — Exploring the Curatorial as Creative Act » (2017), elle développe le thème du commissariat et de l'entraide. Depuis 2015, Edith Doove exerce sous le nom de Bureau Doove (comme successeur de edprojects). Pierre Mertens fait partie des artistes affiliés depuis juillet 2020.

Pour plus d’information, contactez

Edith Doove

bureaudoove[at]gmail.com

https://bureaudoove.com/

LOVING CARE

Loving Care

Une exposition d’œuvres de Pierre Mertens, fondateur de Child-Help

Commissaire : Edith Doove

Localisation : Blikfabriek, Anvers

Krugerstraat 208-270

2660 Anvers

https://blikfabriek.be/

Du dimanche 27 septembre au dimanche 25 octobre 2020

Entrée gratuite du jeudi au dimanche de 14h à 18h

Vernissage : dimanche 27 septembre 2020 à 14h (ouverture des portes à partir de 13h30)

Dialogue entre le Prof. Dr. Dirk De Wachter, parrain de Child-Help et Pierre Mertens sur l'art de prendre soin

En raison de la COVID, un maximum de 200 personnes par inscription est retenu.

Possibilité de s’inscrire via le lien eventbrite.

Préférez-vous suivre la conversation en ligne? Alors inscrivez-vous via le lien eventbrite.

L'exposition

L'histoire expliquant pourquoi l'artiste visuel Pierre Mertens (Anvers °1953) est obsédé par la tension entre la foule et l’individu nous touche immédiatement. La courte vie de sa fille Liesje (1978-1989) l'a amené de la peinture à l'engagement mondial. Une série d’erreurs médicales le conduisent dès le début des années 80 à se concentrer sur la sensibilisation aux pathologies compliquées et incertaines, l’hydrocéphalie et le spina bifida (dos ouvert), dont Liesje souffrait.

Après avoir présidé durant de nombreuses années l'Association internationale pour le spina bifida et l'hydrocéphalie (IF), Pierre Mertens a fondé Child-Help en Belgique. Child-Help a comme premier objectif le devenir des enfants souffrant de ces handicaps et soutient des projets locaux dans les pays du Sud. Les différentes associations nationales en Belgique, aux Pays-Bas, en Allemagne, France, Italie, Tanzanie et au Kenya mettent en œuvre ces projets partout dans le monde.

Pierre Mertens réagit contre une société qui aspire à la perfection et qui élimine la souffrance. Lorsque l’on donne la priorité au travail sur le terrain plutôt que dans l’atelier – à prendre à la lettre compte tenu  du grand nombre de campagnes et de projets menés en Afrique et en Amérique du Sud – il n'est pas surprenant que l’œuvre in situ soit le principal support de Pierre Mertens.

Il se qualifie lui-même d’artiste contextuel. Son travail interpelle à la fois esthétiquement et moralement et a, la plupart du temps, comme objet des projets d’art socialement engagé autour des sans-abri, des personnes âgées, des demandeurs d'asile, des migrants au chômage, de l'exclusion sociale, du sida, etc. Le mémorial pour des enfants porteurs d’un handicap en Tanzanie (2019) en est un exemple récent.

Au fil du temps, Pierre Mertens a construit une œuvre remarquable dans laquelle son travail d'artiste plasticien, de psychothérapeute et de collaborateur humanitaire se fondent parfaitement. Cette combinaison exceptionnelle d'activités a quelque peu entravé une certaine reconnaissance après un début brillant mais se révèle aujourd'hui plus pertinente que jamais.  Pour plus d'informations, voir son site https://www.pierremertens.be

L'exposition « Loving Care », destinée à un large public, présente pour la première fois une série de 12 portraits grand format (2 x 1,5 m) d'enfants atteints d’une hydrocéphalie non traitée. En tant qu'artiste engagé, Pierre Mertens veut attirer l'attention sur un problème de santé mondial qui touche environ 1 million d'enfants chaque année. Des enfants que Child-Help prend sous son aile. Une série d'œuvres directement liées à d'autres œuvres de Pierre Mertens sur le spina bifida et l'hydrocéphalie est également présentée.

 

 

Pierre Mertens et Bureau Doove

 

Outre le fait que ces œuvres récentes de Pierre Mertens sont exposées pour la première fois,  c'est aussi la première fois depuis 10 ans que la commissaire Edith Doove organise une exposition en Belgique. En 2010, elle s’est installée à Plymouth, au Royaume-Uni, pour obtenir son doctorat à l’académie Transtechnology Research. Dans  « Laughter, inframince and cybernetics — Exploring the Curatorial as Creative Act » (2017), elle développe le thème du commissariat et de l'entraide. Depuis 2015, Edith Doove exerce sous le nom de Bureau Doove (comme successeur de edprojects). Pierre Mertens fait partie des artistes affiliés depuis juillet 2020.

Pour plus d’information, contactez

Edith Doove

bureaudoove[at]gmail.com

https://bureaudoove.com/

Comment aider?

Aidez Child-Help et donnez ainsi un vrai départ aux enfants porteurs d’un handicap dans les pays pauvres du Sud.

Restez informé

Recevez les dernières nouvelles sur Child-Help directement dans votre boîte mail.

CHILD-HELP OP SOCIAL MEDIA